Plantes de bureau dépolluantes : quelle influence ont-elles sur notre espace ?

La pollution peut être trouvée presque partout, même sur votre lieu de travail, oui ! Vous pensiez que c’était impossible ? Pensez-y : dans de nombreuses situations, cette pollution invisible est à l’origine d’affections respiratoires, d’allergies, d’épuisement et de maux de tête.

Elle se cache dans les peintures, les tapis, les articles de bureaux et les meubles en bois sous la forme de composés organiques volatils (cov)et de molécules. Malgré cela, nous passons beaucoup de temps au travail ! Les plantes d’intérieur dépolluantes pour votre lieu de travail sont une approche pour atténuer les effets néfastes de cette pollution et nous couvrons tout ce que vous devez savoir à leur sujet dans notre post spécial ! D’ailleurs les plantes dépolluantes sont aussi efficaces pour votre domicile.

Quelle est la qualité de l’air dans votre bureau ?

L’air intérieur de notre lieu de travail intérieur est rempli d’éléments dangereux et invisibles qui nuisent à notre santé. Voici un aperçu des contaminants les plus courants :

  • l’ammoniac est présent dans de nombreux articles ménagers et de bricolage ;
  • les encres, peintures, les plastiques, les détergents, les cigarettes, les articles de bricolage et les meubles contiennent tous du benzène ;
  • les panneaux d’aggloméré, les colles à moquette, la laine de roche ou de verre, les tissus d’ameublement, le papier peint, ainsi que les chaudières et la fumée de cigarette, contiennent tous du formaldéhyde ;
  • le monoxyde de carbone est produit par un chauffe-eau, la combustion de gaz dans les cuisines d’entreprise et le tabagisme ;
  • les vernis, les colles à tapis, les moquettes, les traitements du bois, les produits dits aqueux, les savons et les laques contiennent du toluène dont beaucoup d’ameublement destiné à des espaces communs comme une salle de pause, ou salle de sport;
  • les colles, vernis, peintures et dégraissants contiennent tous du xylène et du trichloréthylène.

Bien entendu, tous ces produits sont susceptibles de nuire à notre santé. En petites quantités, ils provoquent des allergies, des épisodes d’asthme, des maux de tête et des malaises. En revanche, à forte dose, ils peuvent avoir des conséquences cancérigènes.

Les autres causes de pollution dans votre bureau, outre celles liées aux matériaux qui nous entourent, sont celles liées aux appareils et outils que nous utilisons, tels que les ordinateurs, les imprimantes, les photocopieurs, etc. La ventilation d’un ordinateur est aussi un véritable ventilateur à micro organismes.

Le monoxyde de carbone est un gaz nocif que l’on peut aussi trouver dans au bureau, dû à une mauvaise combustion, il vient s’ajouter aux composés organiques (cov). Il est dangereux car il ne sent rien.

Certains article de site web indiquent que les plantes dépolluantes agiraient sur les ondes électromagnétiques.Comme à la maison ou appartements, les ondes wifi sont sources de mal être pour les personnes électrosensibles. Ces propriétés d’absorption d’ ondes électromagnétiques n’ont pas été prouvés

Heureusement, certaines recherches ont montré que diverses plantes peuvent nous aider à évacuer ou du moins à absorber la majorité de ces substances chimiques de notre environnement.

Comment une plante filtre-t-elle l’air qu’elle respire ?

Bien que certaines études contredisent ces résultats, les études sur les plantes révèlent que les plantes en pots ou sur un mur végétal ont une influence positive indéniable sur la qualité de l’air que nous respirons.

  • Lorsque les plantes dépolluantes filtrent l’air en apportant de l’oxygène , le principal processus à l’œuvre est l’échange en phase gazeuse ;
  • les substances toxiques présentes dans l’air sont absorbées par la plante via ses feuilles, et le système racinaire les transforme en matière organique active ;
  • la plante exhale un CO2 absolument sain, bien supérieur au CO2 qu’elle a absorbé. Elle améliore donc la qualité de l’air intérieur tout en régulant le taux d’oxygène ;
  • naturellement, plus la plante se développe, plus ce processus devient efficace.

Les plantes dépolluantes : une geste simple et esthétique

Maintenant que vous savez comment les plantes vertes peuvent vous aider à dépolluer votre bureau, il est temps d’en découvrir quelques-unes !

Anthurium

Le beau feuillage et les fleurs éclatantes de l’anthurium, qui purifie l’air, en font l’une des plantes vertes d’intérieur préférées. L’anthurium peut fleurir de façon intermittente tout au long de l’année s’il reçoit suffisamment de lumière. Cette plante d’intérieur est particulièrement efficace pour filtrer les polluants dangereux comme l’ammoniac et le formaldéhyde.

Calathéa

La calathéa est une jolie plante d’intérieur tropicale qui se développe dans les zones très humides, ce qui en fait un excellent choix pour les cuisines, salle de pause et les douches. Il existe plusieurs variétés disponibles, toutes capables de produire de l’air pur dans le bureau. Et parfois de se passer de désodorisants.

Plante de maïs

La plante de maïs est un arbre traditionnel qui a longtemps été un favori pour ajouter de la couleur aux coins des espaces. Elle est facile à cultiver, s’adapte à une grande variété d’environnements et élimine les produits chimiques toxiques émis par les produits de nettoyage, la peinture, le cirage, les marqueurs et autres objets courants du bureau.

Arbre de sang de dragon

Cette plante verte a de jolies feuilles foncées qui tombent légèrement vers le bas. C’est une plante africaine facile à entretenir. Elle est superbe dans un salon, une chambre à coucher ou un bureau.

Dragonnier de Madagascar

De belles feuilles noires avec un léger bord cramoisi distinguent cette espèce. Placez votre dragonnier dans votre salon, votre chambre à coucher ou votre lieu de travail, tout comme l’arbre de sang de dragon.

Faux philodendron

En termes de gestion d’ oxygène , le faux philodendron est l’un des types les plus bénéfiques. Il aura fière allure dans votre bureau, où vous pourrez apprécier sa stature fine et ses énormes feuilles aux formes étranges.

Plante araignée

De son doux nom chlorophytum comosum, elle trouve sa place de tous les intérieurs et à toutes les vertus pour assainir les micro organismes des tissus comme les canapés de votre salle d’attente ou bureaux de direction. Cette plante araignée, très courante aime l’eau, vaporiser de l’eau sur les feuilles fait parti de son entretien. Arrosez la « au besoin » lorsque la terre est un peu sèche.

Prenez soins de vos plantes vertes

Il s’agit d’assurer aussi le bien être de votre phyto épuration ! L’entretien régulier de vos plantes d’intérieur passe par le respect de l’écosystème d’origine de la plante. Lisez et gardez les étiquettes lors de l’achat de votre plante. Mais généralement ces plantes aiment la lumière, un air intérieur à température d’environ 20 degrés ; sans soleil direct. Comme dans nos maisons des feuilles et un tronc vert sont la garantie d’un arrosage correct. Les climatisations de nos bureaux peuvent devenir un véritable ennemi pour nos plantes dépolluantes en asséchant complètement l’air, ou en projetant de l’air trop chaud, évitez donc de placer la plante dans le courant d’air . Mère nature, grâce à vos plantes dépolluantes, fera en sorte que votre entreprise soit un lieux de concentration, qui ne laissera pas vos salariés sans intérêt.